Bailleurs les aides au logement évoluent

Bailleurs les aides au logement évoluent

À partir de janvier les aides au logement évoluent : les ressources les plus récentes de vos locataires sont désormais prises en compte pour le calcul du montant de leur allocation.

Concrètement qu’est-ce que cela va changer ?

Pour les locataires :

Le montant de l’aide au logement sera désormais calculé en prenant en compte les ressources des 12 derniers mois, alors qu’il était, jusqu‘à présent, basé sur les ressources d’il y a 2 ans.
Les ressources des allocataires seront récupérées automatiquement par la Caf auprès des tiers (employeurs, impôts, organismes sociaux…) pour permettre le calcul du montant de l’aide.

Ce montant sera ensuite recalculé tous les 3 mois.

Aucune démarche n’est à réaliser pour les allocataires sauf si la Caf le demande : ce sera notamment le cas pour la déclaration des pensions alimentaires perçues ou versées ou des frais réels.

Pour les bailleurs bénéficiaires du tiers payant :

Le montant des aides au logement sera réactualisé tous les 3 mois : le reste à charge de votre locataire est susceptible d’être différent chaque trimestre. Pour calculer ce reste à charge, vous pouvez consulter vos paiements depuis votre espace Mon Compte Partenaires.

Sinon, les démarches restent les mêmes. Vous devez toujours déclarer :
• les loyers de juillet de vos locataires pour permettre à la Caf le recalcul de leurs droits en janvier.
• tout changement de situation dans les plus brefs délais (départ, changement de nombre de colocataires, mise en sous-location, cession de votre bien, impayés de loyer…)
Pour rester informé des évolutions de l’aide au logement, n’hésitez pas à consulter régulièrement cette rubrique.

Bon à savoir

Bénéficier du tiers payant pour les aides au logement vous garantit le paiement régulier d’une partie du loyer et réduit le risque d’impayés.

Previous: L’importance de déclarer tout changement de situation professionnelle Next: Retrouvez le portrait social 2019 de la Caf du Val d’Oise